vendredi 30 avril 2010

Impact des éoliennes sur la réception de la télévision

Le cabinet d'études CTIC a été sollicité pour étudier l'impact de projets de parcs éoliens sur la réception de la télévision analogique et numérique. L'existence de l'impact des éoliennes en fonctionnement, sur la propagation des ondes et notamment du signal de télévision analogique est connu. En revanche, l'impact sur un signal de télévision numérique est moins connu. Le cabinet CTIC, après avoir effectué une étude théorique comparée de ces impacts, s'est rendu sur le terrain pour confronter ses résultats à la réalité. Il en ressort que l'effet d'un parc éolien sur la réception de la télévision peut s'observer sur la télévision analogique (vidéo ci-dessous) jusqu'à 15km des éoliennes lorsque celles-ci s'interposent entre l'antenne d'émission et l'antenne de réception. En télévision numérique, cet impact est réduit et ne dépasse pas, en principe, 3km. Le signal Cofdm propre au système DVB-T (utilisé par la TNT en France) illustre ici sa performance et sa robustesse face aux perturbations qui s'exercent en permanence sur la fonction de transfert du canal de propagation.


La vidéo ci-dessous, réalisée par le cabinet CTIC, à l'occasion de ces campagnes effectuées sur le terrain, illustre l'impact d'une éolienne sur la réception de la télévision analogique. En télévision numérique, l'impact se traduit par des décrochages de l'image ou des phénomènes de "pixellisation".

Pour tout contact :
CTIC
Gilles Misslin
Tél : +33 1 45 333 000
Email info[at]ctic.fr

Aucun commentaire: