: Gilles MISSLIN :

L'Aventure Aztec

1990-2003

Fin 1989, je réponds à l'invitation de François Mussard et Marie-Jeanne Gross pour reprendre la société Aztec qui venait de perdre son patron. Nous étions 5, je n'y connaissais rien en gestion comptable, humaine et financière. En un trimestre, j'ai avalé les 3 années de lycée, section "G" pour comprendre, savoir lire un bilan. Sur le plan humain, je ne me suis fié uniquement à mon intuition et mon coeur. Une aventure humaine singulière, des amitiés, le partage d'une passion "communicante", la révélation IP dès 1993. Aztec devient Aztec Radiomedia en développant et commercialisant des produits pour le secteur de la radiodiffusion, à l'échelle mondiale. Puis, avec mes associés, en pleine bulle technologique, je cède l'entreprise à la société Digigram en 1999, nous étions 50. Las, je ne me sentais plus la force pour perpétuer, mois après mois, le succès de cette belle aventure : l'entreprise a toujours été très profitable, pas un couac. Trois ans après, Digigram cède à nouveau Aztec Radiomedia à son principal concurrent : Audemat. Audemat devient Audemat Aztec puis Worldcast. Audemat intègrera magistralement dans sa gamme les produits hérités d'Aztec. Une majorité de collaborateurs Aztec ne suivra pas Audemat et restera en Alsace, une association des anciens d'Aztec existe et rassemble encore les aventuriers de cette époque.